Dominion

Illustré par :

Matthias Catrein,Julien Delval,Tomasz Jedruszek,Ryan Laukat

Dominion

Achetez le pays le plus précieux en construisant votre pont avec des cartes de trésor et de réseau.

Mécanique(s) :

Thématique(s) :

Créé par:

Donald X. Vaccarino

Infos :

Note :

7,8 / 10

Durée :

Sortie :

2008

Éditeur :

N/a

Présentation de Dominion

Vous êtes un monarque, comme vos parents avant vous, un souverain d’un petit royaume agréable de rivières et de conifères. Mais contrairement à tes parents, tu as des espoirs et des rêves ! Vous voulez un royaume plus grand et plus agréable, avec plus de rivières et une plus grande variété d’arbres. Vous voulez un Dominion ! Dans toutes les directions s’étendent des fiefs, des freeholds et des feodums. Ce sont tous de petits bouts de terre, contrôlés par des seigneurs mesquins et qui frôlent l’anarchie. Tu apporteras la civilisation à ces gens, en les unissant sous ta bannière.

Mais attendez ! Il doit y avoir quelque chose dans l’air ; plusieurs autres monarques ont eu exactement la même idée. Vous devez faire la course pour obtenir la plus grande partie possible des terres non réclamées, en les repoussant en cours de route. Pour ce faire, vous devrez embaucher des serviteurs, construire des bâtiments, embellir votre château et remplir les coffres de votre trésorerie. Vos parents ne seraient pas fiers, mais vos grands-parents, du côté de votre mère, seraient ravis.

Dans Dominion, chaque joueur commence avec un jeu de cartes identique et très petit. Au centre de la table se trouve une sélection d’autres cartes que les joueurs peuvent « acheter » lorsqu’ils en ont les moyens. En choisissant les cartes qu’ils achètent et en jouant leurs mains lorsqu’ils les tirent, les joueurs construisent leur jeu à la volée, en s’efforçant de trouver le chemin le plus efficace pour obtenir les précieux points de victoire à la fin de la partie.

Dominion n’est pas un GCC, mais le déroulement du jeu est similaire à la construction et au jeu d’un deck de GCC. Le jeu est livré avec 500 cartes. Vous choisissez 10 des 25 types de cartes du Royaume à inclure dans une partie donnée, ce qui donne une immense variété.

Mon avis sur Dominion

Ce n’est peut-être pas le premier jeu de deck-building, mais c’est le premier dont les gens se souviennent et c’est sans doute le meilleur. Le temps de jeu et le temps de préparation sont gérables. Certaines combinaisons de cartes d’action sont excellentes et les joueurs expérimentés les utiliseront sans doute pour battre les débutants. De plus, d’après mon expérience dans les tournois, le premier joueur a un avantage énorme car il peut avoir un tour supplémentaire et peut généralement attaquer le premier. La Chapelle est la seule carte trop forte du set de base.

Video de Dominion

Télécharger les règles de Dominion